Il ne s’agit pas d’un site pour parler de ses idées ou comportements suicidaires. Si tu es en état de crise, appelle le 911 ou rends-toi à l’urgence pour recevoir de l’aide.
Un message important d’Eric Windeler, fondateur et directeur exécutif
Un message important d’Eric Windeler, fondateur et directeur exécutif

Un message important d’Eric Windeler, fondateur et directeur exécutif

En cette période de pandémie mondiale, la sécurité, la santé mentale et l’espoir sont nos priorités.
Play video
Notre réponse à la COVID-19

Votre boîte de courriels est probablement déjà remplie de mises à jour en lien avec la COVID-19. Partout, les organisations évaluent leur rôle dans la lutte contre la propagation du virus. Chez Jack.org, nous ne faisons pas exception, d’autant plus que les répercussions de cette pandémie sur la santé mentale sont importantes. Au cours des prochaines semaines, nombreux sont ceux qui devront faire face à un plus haut niveau d’anxiété. L’isolement peut nous priver de nos amis, de notre famille, de nos thérapeutes, de nos médicaments et de nos autres systèmes de soutien. Nos habitudes de vie peuvent aussi être perturbées. Ce ne sont pas des dérangements superficiels, et nous nous engageons à ce que notre personnel, nos jeunes leaders et nos communautés soient protégés et éduqués de la façon la plus efficace possible compte tenu des circonstances actuelles.

En tant qu’allié fidèle de Jack.org, vous êtes en droit de comprendre précisément la manière dont nous abordons la crise de la COVID-19. 

Mardi matin, nous avons pris l’importante décision d’annuler le Sommet Jack national qui devait se tenir du 20 au 22 mars. Ce Sommet rassemble plus de 300 personnes, en plus des jeunes et des conférenciers venant de plus de 100 communautés du Canada et d’ailleurs. Tout bien réfléchi, nous sommes arrivés à la conclusion que l’annulation de l’événement était la seule décision responsable que Jack.org pouvait prendre. Depuis mardi, nous avons pris des décisions stratégiques importantes : 
 

  • L’ensemble du personnel de Jack.org a été invité à faire du télétravail pour une période d’au moins deux semaines, et ce à compter du lundi 16 mars. Nos heures d’ouverture demeureront les mêmes.
  • Compte tenu de la fermeture des écoles, et pour assurer la sécurité et le bien-être des conférencier.ère.s et de l’auditoire, nous suspendons temporairement les Présentations Jack en présentiel et viendrons en aide aux organisateurs pour reporter leurs événements. 
  • Nous aiderons les Sections Jack à trouver des façons créatives de soutenir et d’éduquer leurs camarades sur de saines habitudes de vie et la santé mentale grâce à des campagnes sur les réseaux sociaux et d’autres initiatives qui ne demandent pas de se réunir.
  • Nous aiderons les organisateurs des Sommets régionaux à reporter leurs événements des mois de mars et d’avril, ou à les tenir en ligne. Nous avons hâte de découvrir les solutions proposées par chacune de nos équipes organisatrices !
  • Le Jack Ride est toujours prévu pour le samedi 23 mai. Les changements pouvant survenir seront adressés en temps et lieu, mais nous espérons vivement que la situation se sera améliorée d’ici le mois de mai, et que le Jack Ride sera remarquable encore cette année. 

Il y a de bonnes nouvelles. Fidèle à son habitude, l’équipe de Jack.org redouble d’efforts pour trouver des moyens nouveaux et créatifs (comme un Sommet Jack en ligne) d’offrir à nos jeunes leaders le contenu éducatif, les stratégies pour bâtir une communauté et les formations en leadership qu’ils attendent avec impatience. Ils le méritent ! Nous allons mettre ce plan sur pied au cours des prochaines semaines. Des efforts importants de la part de toute l’équipe seront nécessaires pour permettre au Sommet Jack de se concrétiser d’une nouvelle façon. Nous avons hâte de vous partager le fruit de nos efforts ! 

Le moment est venu pour tous de s’entraider. Avec l’arrivée de la COVID-19, nous sommes tous plongés en territoire inconnu. Nos amis de chez Jeunesse, J’écoute ont besoin de notre aide. Nous les soutenons en encourageant chaque personne à devenir intervenant ou intervenante bénévole pour leur service de soutien par messagerie texte : Crisis Text Line propulsé par Jeunesse, J’écoute. Hier, ils ont pu observer que le niveau de détresse des jeunes par rapport au COVID-19 avait explosé de 80 %, et cela devrait être exponentiel. Nous voulons les aider. L’organisme accepte maintenant les candidatures pour participer à une formation express qui aura lieu dès la semaine prochaine. Toute personne âgée de plus de 18 ans qui souhaite devenir bénévole trouvera de plus amples renseignements juste ici. N’hésitez pas à partager cette annonce avec toutes les personnes qui pourraient être intéressées.

Les périodes de grande incertitude et d’isolement social peuvent être extrêmement éprouvantes pour chacun d’entre nous, et encore plus pour les personnes vulnérables. Je vous encourage vivement à prendre soin de vous et à réfléchir à de nouvelles façons de gérer l’anxiété à laquelle vous pourriez faire face. Restons en contact les uns avec les autres, quitte à le faire d’une nouvelle façon. 

Je vous invite donc à veiller sur vos proches et à prendre de leurs nouvelles si vous voyez leur attitude ou leur comportement changer. Si vous constatez des changements qui vous inquiètent, visitez le site Web Être là. Sur ce site, vous apprendrez comment ouvrir la discussion et soutenir ceux et celles qui vivent des difficultés. Voici quelques conseils pour prendre soin de vous et de votre entourage. 

  • Si vous trouvez que les actualités en continu sont une source importante de stress, il est important que vous trouviez un équilibre entre rester informé et prendre des pauses de toute cette information.
  • Évitez les spéculations. Consultez des ressources fiables telles que l’Agence de la santé publique du Canada et l’Organisation mondiale de la Santé.
  • Si vous trouvez des informations fiables susceptibles d’aider les autres, n’hésitez pas à les partager ! Un simple partage pourrait grandement aider votre entourage.
  • Adoptez les bonnes pratiques sanitaires (pas de poignées de main, ne pas toucher ses yeux, son nez ou sa bouche, laver fréquemment ses mains, rester à la maison si on se sent malade, etc.).
  • Si vous prenez des médicaments, assurez-vous d’en avoir suffisamment pour une période de deux semaines.
  • Si vous consultez régulièrement un thérapeute, informez-vous sur la possibilité de faire des séances téléphoniques ou en ligne pour quelque temps.
  • Si vous vous sentez isolé, assurez-vous de rester en contact avec votre famille et vos amis. Trouvez des moyens pour favoriser le contact humain, même à distance (au téléphone, via FaceTime, sur les réseaux sociaux, etc.).
  • Pensez à ce qui fait habituellement partie de votre routine quotidienne de gestion du stress et développez de nouvelles habitudes si nécessaire. Vos façons de prendre soin de vous seront peut-être indisponibles pour un certain temps (p. ex. fermeture des gyms). Pensez à des façons de vous adapter. Quelles options s’offrent à vous dans les circonstances ?
  • Tentez de rester positif. Nous traversons une période difficile, mais le Canada est considéré comme un pays à faible risque relativement à la COVID-19. La vie reviendra à la normale.
  • Jeunesse, J’écoute est une ressource offerte à tous les jeunes du Canada qui propose un service de soutien gratuit et confidentiel par téléphone (au 1-800-668-6868), par messagerie texte et par clavardage en ligne, en tout temps.
  • Si vous ou l’un de vos proches êtes en état de crise, il faut tout de suite appeler le 911 ou vous rendre à l’urgence.

Merci de votre compréhension et de votre soutien. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à répondre directement à ce courriel et c’est avec plaisir que je communiquerai avec vous dès que possible.

Sincèrement,

Eric Windeler
Fondateur et directeur exécutif, Jack.org